Découvrez notre offre cadeau d'entreprise clé en main pour les professionnels. En savoir plus

NOUVEAU! Offrez une carte cadeau

Le blog à Bonbecs

Infolettre sucrée

Catégories

Une cure détox

Box bonbons Cure Détox

Pour le mois de janvier, nous vous proposons de retrouver un équilibre alimentaire, avec une cure détox. Fini les excès! Après les fêtes, votre corps a besoin de se ressourcer pour retrouver de la vitalité. Nous vous offrons de nettoyer votre corps de l'intérieur avec cette pochette rempli de bonbons.

Dévoilement d'une nouvelle box de bonbons, sous le thème "Halloween"

Box bonbons Halloween

90g de Monstres : Un costume idéal pour Halloween!

90g de Dents de Vampire : pour les assoiffer de sang.

90g de Vers: Il ne faut pas déterrer les morts!

90g de Souris: Un ingrédient indispensable pour préparer les sortilèges des méchantes sorcières.

90g de Cervelles de Zombies à la fraise, avec son coeur liquide.

Chocolats et sucettes, une belle combinaison de bonbons en Espagne

bonbons

En Espagne, il y a plusieurs mots pour bonbons. “Dulce”, “Caramelo”… “Chucheria” fait référence large aux sucreries, aux gourmandises, à ce que notre mamie appellerait peut-être « cochonneries » d’un air sévère. C’est pour cela que, si parmi les sachets colorés et joyeusement illustrés que vous trouverez dans un supermarché espagnol, vous trouvez un sachet de chips de maïs au lieu d’un assortiment de friandises, il ne faudra pas trop vous étonner!

Une famille en tête du peloton

Sur le marché espagnol du bonbon, on retrouve la société familiale « Vidal » en tête de file. Chaque jour, 50 millions de bonbons sont fabriqués dans leurs usines du sud-est espagnol. Au total, Vidal réalise un chiffre d’affaires annuel de 100 millions d’euros, qui n’a cependant pas de grande traction en France. Pourtant, leur présence en boulangerie est une stratégie très efficace, puisque dans ces commerces de pain, les sucettes Vidal connaissent un plus grand succès que Chupa Chups.

En France, les bonbons Vidal sont vendus avec 100% d’arômes et de colorants naturels. On aime!

Vers où se tourner lors d’un voyage en Espagne?

Si vous aimez les friandises, l’Espagne sera un lieu d’abondantes trouvailles, et pas juste de churros! Ses nougats locaux (tourons) et ses chocolats vous émerveilleront – ils vont décidément bien avec un cava bien frais, d’ailleurs!

Vous avez la chance de visiter la région d’Aragon? Le comté Comunidad de Calatayud vous réserve peut-être de bonnes surprises : il cache dans un de ses monastères (le Monasterio de Piedra) un musée du chocolat. Selon la légende, il s’agirait du premier endroit d’Europe où les moines auraient transformé le cacao du Mexique en délicieux chocolat! Si ça ne vaut pas une visite gourmande…!

Puis, lors des chaudes journées d’été, vous voudrez probablement essayer Fresquito, la sucette rafraichissante qui colore votre langue tout en vous laissant une sensation fraiche dans la bouche. On la trempe dans une poudre acidulée et pop! Le plaisir éclate dans la bouche!

Les gourmandises de notre enfance: la vaste gamme des bonbons artisanaux français

Bonbon enfance

Comme il est facile de nos jours d’obtenir des bonbons de toutes sortes et de tous pays! Les Français sont plus qu’heureux de manger des Haribo et des bonbons d’Amérique. Nous aussi, d’ailleurs, et cela n’empêche aucun d’entre nous de garder une préférence toute spéciale pour les confiseries étroitement liées avec l’histoire de la France – ou de notre région spécifique.

À chaque région son bonbon

Car les Français aiment la belle vie et ont le palais fin! Aussi, il semblerait qu’au cours de l’histoire du pays, chaque région ait eu la chance de développer un bonbon artisanal typiquement de chez eux. Plusieurs de ces friandises portent aujourd’hui encore le nom de leur terre de conception (ou d’adoption!) : la bêtise de Cambrée, le dragée de Verdun, le gallien de Bordeaux, les berlingots de Nantes, la bergamote de Nancy, les cochons de Lyon, les pralines de Montargis, les pastilles de Vichy, les marrons glacés de l’Ardèche…

La liste ne finit plus, et pourtant, il est probable que nous ayons tout de même oublié votre gâterie préférée, produite dans votre ville et doux velours d’enfance pour les habitants de votre région!

Nord et Sud de la France, quelle différence?

Si de ville en ville et de région en région, les bonbons changent de formes, d’arômes, de couleurs et de publics, on peut toutefois dessiner une frontière imaginaire entre deux types de bonbons traditionnels français : ceux du nord et ceux du sud.

Au Nord, on trouve des bonbons forts, aux goûts prononcés, parfois de réglisse, parfois de menthe, les arômes se mêlent et se transforment. On pense entre autres à la pastille du mineur! Parmi les friandises du haut de la France qui ont fait leur chemin et gagné le cœur du reste du pays (et des amateurs de bonbons internationaux!), on trouvera aussi le berlingot de Nantes et la « bêtise » de Cambray qui, selon la légende, en est inspiré.

Au Sud, ce sont les bonbons pralinés, les caramels et les goûts frais de fruits qui règnent sur les papilles! Doux et moelleux, ces merveilles gourmandes correspondent parfaitement au climat de Méditerranée. On craque, entre autres, pour le nougat et le calisson d’Aix.

Dent sucrée et bonbons belges – un duo décidément grandiose

Les amateurs de friandises pourraient facilement faire collation uniquement de chocolat belge – qu’il vienne d’une grande marque ou d’une marque générique de commerce! – et être complétement, entièrement au 7e ciel durant leur séjour en Belgique.
Mais voyons quand même quelques sortes de bonbons belges, certains considérés des trésors du pays.

Chokotoff, la populaire alliance du caramel et du chocolat

En le déballant, vous pourriez croire avoir là un mignon chocolat belge, mais attention de ne pas le croquer! Ce caramel enrobé de chocolat fut imaginé en 1934 par Côte d’Or et il est devenu le caramel préféré des Belges. À sucer, pour ne pas vous faire mal aux dents – et pour garder les saveurs très, très longtemps.

Caramella Mokatine, le goût qui éveille

Ces bonbons au goût de café sont produits à Anvers et y sont très populaires – chaque année, 500 tonnes de ces caramels sont produits et mangés gloutonnement par les Belges ou exportés en continent américain et ailleurs dans le monde (au Japon, par exemple!).

Je vous jure, ça goûte le bacon! », lance avec confusion un vloggueur anglais l’essayant pour la première fois.

Moui, bon. Il ne sait pas lire le sachet : on l’excusera donc (même si l’ingrédient est dans le nom!).

Napoléon, l’empereur des bonbons

Originaire aussi d’Anvers, le bonbon Napoléon est un de ces trésors des confiseries belges. C’est un incontournable dont on ne cesse de vouloir se remplir les poches, lorsqu’on le trouve en magasin ou lorsqu’on visite la Belgique! Dans sa carapace de bonbon dure aux airs de chewing gum Haribo, le bonbon Napoléon renferme un cœur tendre et acidulé. Aujourd’hui, la recette originale de 1912 est toujours la seule utilisée, à la différence près que la saveur de citron d’alors a vu naitre d’autres frères et sœurs : pomme, réglisse, café et cola sont d’autres goûts adorés par les fans de (bonbons) Napoléon!

Zoom sur les bonbons préférés des Suédois!

Réglisse noire

Qu’est-ce qui est représentatif des bonbons suédois?

À en croire le très populaire site américain Buzzfeed et les différentes vidéos qu’ils mettent en ligne montrant de jeunes américains goûtant avec hésitation différents bonbons suédois, la Suède et ses friandises semble être un monde étrange, inattendu, où rien n’a la saveur à laquelle on s’attendrait. Bien sûr, ils choisissent volontairement un échantillon « extrême » de saveurs et de textures (pour avoir des vidéos d’humour intéressantes, pardi!), mais est-ce représentatif des confiseries suédoises? Pas vraiment, puisque certaines marques choisies ne viennent même pas de Suède!

Voyons un peu voir les bonbons dont les Suédois se réclament vraiment et ceux qu’ils conseillent avec ferveur! Les noms qui reviennent le plus souvent lors d’interrogations du genre sont ceux de grandes compagnies : Malaco, dont on vous parle aujourd’hui, et Marabou, qui livre une gamme de bonbons aux saveurs chocolatées.

Zoo & Le Poisson Suédois de Malaco : les vrais stars du box à bonbons

Fabriqué par la compagnie Malaco, ces friandises sont assez représentatives du sac à bonbons typiquement suédois!

Les « Swedish fish » viennent en plusieurs couleurs: vert, rouge, orange et jaune. Les saveurs y étant associées sont légèrement acidulées et n’étonneront personne : lime et ananas, baies (fraises et framboises), orange et citron. Leur goût de fruit rafraichissant et leur texture ferme ne collant pas aux dents ont contribué à faire des « Swedish fish » une méga-star internationale!

Les bonbons zoo, quant à eux, sont d’une couleur rouge brillante. En forme de singes assis, leur texture est dense et se mastique avec un peu d’effort. Si cela rebute quelques étrangers, c’est peut-être plus par un manque de familiarité avec ce bonbon. Les Suédois, eux, en raffolent depuis bien des années, et ne manquent pas de le conseiller à quiconque leur parle de bonbons typiques de chez eux!

Il existe aussi une version à la réglisse de ces bonbons singes songeurs appelés « Djungelvrål ». Une première expérience avec ces bonbons est parfois surprenante puisque, d’abord salés sur la langue, ils révèlent leur touche sucrée par la suite.

Ainsi, si vous voulez un premier goût des saveurs de bonbons suédois ou si vous cherchez le cadeau parfait à offrir à vos amis scandinaves, les bonbons de Malaco sont un bon point de départ!

Les bonbons, équivalents affectifs d’un grand câlin

Amour

Scientifiquement réjouissants

Les recherches scientifiques étudient souvent les contenus de nos mets préférés et leurs effets sur notre cerveau. Pourquoi est-ce qu’on se tourne vers nos friandises préférées lorsqu’on a une peine d’amour? Qu’est-ce qui nous pousse à nous délecter de tonnes de bonbons lorsqu’on se sent un peu déprimés? Quelles parties de nos confiseries favorites créent ce sentiment de bien-être?
Les questions en soi ne sont pas bêtes. C’est vrai qu’il est intéressant d’apprendre les réponses que notre cerveau a involontairement à nos gâteries préférées. Que notre salivation augmente avec certains aliments ou friandises. Que les sensations sur le bout de notre langue déclenchent des réactions de neurones particulières. Tout cela. Toutefois, lorsqu’un grand chercheur offre comme conclusion, « Ainsi, nous pouvons déterminer que les bonbons nous rendent heureux », on ne peut vraiment pas s’empêcher de nous exclamer, « Mais on le savait! »

Simplement délicieux et réconfortants

On le sait instinctivement. Dès qu’on est tout petit, un bonbon réussit à nous faire ravaler notre grande peine. À nous donner du courage pour accepter d’avoir un vaccin – ou se montrer fort lorsque maman ou papa désinfecte une plaie. Car toute petite peine s’efface lorsque nos lèvres touchent à nos friandises préférées. Notre caramel préféré fond nos ennuis tout comme un chocolat riche et onctueux dissipe, l’espace d’un instant, les nuages noirs d’un stress pressant.

Par le goût et la texture, les bonbons recréent la sensation onctueuse de bien-être et de bonheur.

Mais ce n’est pas qu’une réaction physique! Il y a aussi ce réconfort psychologique. On associe nos friandises favorites aux temps heureux de notre vie – ces trésors de l’enfance, ces délices qu’on offre en cadeaux, les pierres de sucre semée, comme dans Hansel et Gretel, pour retrouver le chemin de la maison de notre enfance et la joie qu’on y gardait.

Évidemment, pour gérer son stress et sa tristesse, il y a probablement des façons meilleures pour la santé que d’acheter un box à bonbons. Cependant, avant de trouver des solutions, il faut d’abord s’aérer l’esprit – et si les bonbons sont bons à cela, donnez-vous en donc à cœur joie!

Haribo pour petits et grands, ici et ailleurs

En Allemand, le slogan est chanté sur le même air que le slogan français : « Haribo macht Kinder froh – Erwachsene ebenso! », ce qui signifie « Haribo rend les enfants heureux, et pareil pour les plus grands! » Selon notre expérience, c’est un de ces slogans publicitaires qui ne se trompe pas.

Haribo bonbon

Les « Ours d’or », un bonbon culte

Haribo voit le jour en 1920, à Bonn, Allemagne. Le confiseur à qui on doit ce plaisir? Un dénommé Hans Riegel, qui d’ailleurs construit le nom de sa compagnie pour qu’on puisse y retrouver les racines. En effet, Haribo se déconstruit en Ha (Hans), Ri (Riegel) et Bo (Bonn). Subtilement génial, quoi!

Le premier grand succès de cette multinationale fut l’invention de L’ours d’or (Goldbären en allemand), un bonbon de gélatine en forme d’ourson aux multiples saveurs. Ce succès ne se dément pas – si en Allemagne, on peut voir des douzaines de sortes de bonbons Haribo dans n’importe quel supermarché, à l’extérieur du pays, on est au moins sûr de pouvoir trouver ces sympathiques ours souriants!

D’ailleurs, une version végétarienne a été produite afin d’élargir le marché. Ainsi, tout individu qui s’abstenait auparavant de ces friandises (pour raison religieuse ou éthique) peut désormais s’en donner à cœur joie!
Différences entre les pays

À faire un tour en Allemagne, les inconditionnels des Haribos et des « gummybears » remarqueront sans doute une différence frappante : les couleurs de ces ours de gélatine sont beaucoup moins prononcées qu’en France (ou qu’en Amérique)! C’est qu’en Allemagne, aucun colorant artificiel n’entre dans la composition de leur bonbon préféré!

D’ailleurs, lorsqu’il est question d’additifs, on remarquera aussi une différence de goûts. Les Oursons allemands goûtent pour plusieurs meilleurs que ceux exportés. Une note plus forte de fruits – aux États-Unis, en revanche, on sent moins les fruits et un peu plus le goût « artificiel » de ces bonbons. Un « gummybear » rouge goûte, en Amérique… le rouge plutôt que la cerise ou la framboise!

Cependant, pour ce qui est d’autres bonbons Haribo, un avis général veut que les fraises Tagada soient bien meilleures en territoire français que leur variante allemande!

La magie derrière la fabrication des bonbons

Fabrication Bonbons

Comment sont fabriqués nos bonbons préférés? La question se pose rarement lorsqu’on est enfants. Peu nous importe alors de briser la magie : on pourrait se dire qu’ils poussent dans les arbres et on en serait aussi contents!

Cependant, si vous êtes plutôt curieux ou que vous voudriez acheter un kit de confection de bonbons, la question est plus que pertinente. Comment s’y prendre, et qu’est-ce que les avancées technologiques y ont changé?

L’ingrédient de base : le sucre

La plupart des bonbons que l’on connait ont ceci en commun : leur ingrédient principal est le sucre que l’on cuit. C’est la base de nos friandises. Bien entendu, comme nos bonbons sont très différents les uns des autres, plusieurs choses entrent en ligne de compte : la température de la cuisson, la viscosité du mélange, le tour de poignet, l’évaporation de l’eau, les arômes et ingrédients utilisés dans la fabrication… S’il n’y avait qu’une méthode de cuire du sucre, on ne connaitrait sans doute que les caramels!

Selon le bonbon qu’on cherche à obtenir, on s’assurera soit que le sucre ne caramélise pas ou qu’il ne cristallise pas. Pour faire des bonbons à la maison sans trop de complications, un thermomètre à bonbons est essentiel!

Ce que la technologie a changé

Les maitres confiseurs d’antan ne disposaient pas de thermomètres. Ils devaient donc estimer la température et le stade de cuisson en goûtant et en observant la transformation du mélange sucré. Selon la température augmentant, le sucre se présente en filet, en boulé, en cassé ou en caramel. L’expertise du confiseur devait lui permettre d’arriver au point de cuisson idéal, en donnant un tour de main adéquat au sucre. Ils exerçaient leur métier sur un feu nu, dans un grand chaudron de cuivre.

Et maintenant? La méthode de préparation industrielle est plus précise dans ses températures et la cuisson se fait sous vide, dans des contenants chauffés à la vapeur. Le sucre se dispute aussi souvent la place du sirop de glucose et d’autres ingrédients et stabilisateurs peuvent être ajoutés plus facilement lors du processus.

On apprécie les méthodes artisanales comme celles industrielles : chacun son public, et des bonbons pour tout le monde!

Trois bonnes raisons de vous sucrer le bec avec Les Bonbecs

box bonbons Les Bonbecs

Comme vous nous lisez, on aime croire qu’on a déjà piqué votre curiosité, voire votre intérêt. Nous avons la même passion que vous pour les friandises et, à notre avis, c’est une passion qui se partage! Que vous ayez découvert vos confiseries préférées chez votre mamie, à l’école, avec vos amis ou au magasin du coin, voici trois raisons de maintenant choisir Les Bonbecs comme source d’informations, de découvertes et de bonbons!

1) De nouvelles découvertes (et re-découvertes)

L’idée des Bonbecs ayant démarré lors de nos séjours à l’étranger, nous savons mieux que quiconque garder l’œil à l’affût pour repérer les bonbons parfaits qui éveilleront de nouvelles sensations chez nos clients! Comment? Parce que c’est aussi ce que nous préférons! Ainsi, pour correspondre à vos goûts, nous offrons autant de nouveautés que de bonbons nostalgies!

2) Un service de livraison qui vous rejoint n’importe où!

Comme certaines confiseries ne sont produites qu’en France et peu exportées (voire pas du tout!), il n’est pas rare que si vous habitiez loin de la source, vous deviez vous en passer… Or, si vous avez le mal du pays, ou si vous voulez simplement vous gâtez, sachez que Les Bonbecs offre un service de livraison international! Nous livrons en France comme ailleurs, pour tous les expatriés français et amateurs de bonbons d’ci ou d’ailleurs!

3) Des box à bonbons surprises chaque mois pour vous ou vos amis!

Maintenant que les emails ont remplacé le courrier, il est encore plus doux et plaisant d’ouvrir sa boite aux lettres pour y trouver des surprises plutôt que des factures! Et justement, avec nos abonnements bonbons, vous trouverez chaque mois de nouveaux assortiments sucrés dans votre boite postale!

Ces box à bonbons sucrés font aussi d’excellents cadeaux. Vous pouvez les réceptionner vous-mêmes et les emballer (si vous pouvez résister à la tentation!) ou inscrire l’abonnement directement à l’adresse de cette personne appréciée.

Bref, pour découvrir et redécouvrir le meilleur des confiseries françaises et du monde entier, c’est chez Les Bonbecs que cela se passe!